Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par la tortue à plumes

Exceptionnellement, j'ai pensé que proposer la quasi totalité des textes, surtout lorsqu'il s'agit d'évasion, de voyage était une façon de vous entraîner dans un monde qui nous est pratiquement interdit depuis le début des confinements. Nous voyagerons donc vers San-Francisco, le Japon, l'Egypte et la Chine en 2 actes

=====

Premier acte : voyage vers San Francisco, puis un arrêt en Egypte

Acte 2 : Le Japon et la Chine

=====

"dans l'avion,  direction le siège 86L"
 
Dans l’avion, direction le siège 86L.. Je tiens à la main ce billet électronique. A travers rêves et insomnies. Je voyage dans l’inconnu depuis que j’ai reçu ce billet, invitation au voyage, destination sans attache ..Rendez-vous ..à Orly, 11 heures  ce dimanche, embarquement immédiat…Ne pas laisser passer l’importunité, me sentant en pleine déréliction, n’ayant plus de nouvelles de l’être aimé depuis presque deux années, qu’avais-je à perdre ? L’aventure, c’est l’aventure.  Dimanche à Orly, chantait Bécaud… Une petite tristesse m’envahit. Je ne peux m’empêcher de penser à toi... Plusieurs fois je suis venue à ta rencontre, arrivée ou départ, moments éphémères de bonheur, tu partais seul, je ne partageais que le moment de l’escale. Cette fois c’est moi qui suis seule à l’entrée de l’avion, mon billet à la main. Aucun visage familier, seuls les sourires et messages de bienvenue d’un équipage attentif aux passagers du vol 444L d’un Boeing 737. Dans la travée centrale j’avance doucement, suivant les repères pour trouver le siège 86L... J’y parviens enfin, chouette, je suis près du hublot, je m’y dirige sans encombre, étant la première arrivée !  L’avion commence à se remplir, je scrute les visages des passagers et m’entends dire intérieurement, non pas celui-là, celle-là est trop moche et a l’air mal aimable. Trop tard, elle s’installe près du couloir et voilà mon voisin aussi ... Un prêtre. Ah non ! Je ne vais pas passer à la confesse... sauf, bien sûr en cas de danger immédiat, signe de réconciliation avec l’au-delà.. Le départ est imminent. J’ai hâte d’être dans les nuages, imaginer dans leurs formes ouateuses que c’est le paradis et voir revivre les visages de mes chers disparus, rejouer l’histoire de mon amour perdu et rêver de tes bras tendus à l’arrivée.
Marie-Françoise
_____
 
Dans l'avion, direction siège 86L, côté hublot, pour surplomber les nuages et les sommets, admirer le panorama aérien, la découpe des côtes, et ressentir ce pincement au coeur de celui qui redécouvre une terre qui lui appartient, non pas par la naissance, simplement par les souvenirs qui y ont attachés. On se sent brouillé, chaviré : émotion, chagrin et joie, impatience et recul, nostalgie et sérénité, tous sentiments confondus, jusqu'à la colère ou le doute. On se projette ou on se souvient. 
Je me love sur mon siège, je m'isole physiquement et mentalement. J'ai rendez-vous avec mes souvenirs. Côté hublot, je pourrai tourner la tête vers l'extérieur pour me couper davantage de la cabine, je regarderai le paysage céleste sans le voir. Et c'est le ciel d'avant qui s'étalera devant moi, le temps de ce voyage.
Annie
_____
 
Dans l'avion, direction siège 86L" ; nous y voici enfin ! Après 2 heures d'attente anxieuse, ignorant si la navette viendrait nous chercher à cause de notre retard, le cœur battant la chamade, de joie, il va de soi ! Pressée d'atteindre mon siège. Hélas, l'allée est obstruée ; je peste ! J'ai devant moi un troupeau de gastéropodes se rendant à un enterrement !
Monsieur arrange ses 2 sacs, madame reprend le sien : elle a oublié son livre, le petit pleure : son paquet de bonbons est dans la soute… Avancez S.V.P ! Rien ne bouge dans l'allée, seules les soutes à bagages sont en surmenage ! Qu'ont-ils donc tous ? Ils ont dû se faire inoculer le vaccin de la lenteur ! J'ai envie de les pousser. 
Pour me calmer, je ferme les yeux, et je compte mentalement de 5 en 5 :355-360-365, personne n'avance ! Une fillette a fait pipi, sa mère cherche, en vain, une couche de rechange. "Avancez S.V.P", ça bouge enfin ! Ah, voilà le siège 86 L...occupé par un énorme crocodile...en peluche. A ce moment précis, un appel nous informe que, suite à un problème, nous devons tous redescendre ! Le crocodile à la main, je suis lentement les passagers vers la porte de sortie. Tahiti : c'est pas pour aujourd'hui !
Odette
_____
 
Dans l'avion, direction le siège 86L.
J'avance aussi rapidement que mes courtes jambes me le permettent vers mon siège et là je ne peux réprimer une grimace derrière mon masque :
Quelle pétasse, j'ai demandé une place côté hublot et elle m'a attribué une place côté allée, mon voisin déjà plongé dans une revue, c'est même possible qu'il ne regardera pas par le hublot !
Tournant ma langue sept fois dans ma bouche pour calmer mon cœur qui commence à battre la chamade - d’un naturel fort timide, mon cœur passe son temps à faire boum boum pour pas grand-chose – je m'entends articuler ces paroles :
« Excusez-moi, cela vous gênerait …
Monsieur lève un regard interrogateur vers moi.
J'aurais préféré m'asseoir côté hublot, ce n'est pas votre faute si le personnel a fait une erreur …
Vous voulez vous installer à ma place, c'est ça ?
Sa voix posée, chaude et un peu grave produit un effet calmant sur mon esprit. Mais déjà, il se lève et me cède sa place. Il m'aide à placer ma valise cabine.
La glace est rompue. Pendant que l'avion décolle, nous commençons à bavarder. Je pars pour trois semaines au Japon, seule pour un voyage découverte. Lui en est déjà à sa troisième visite dans ce pays qui est devenu son deuxième pays de cœur, une de ses filles ayant épousé un Japonais, à l'occasion d'un stage professionnel. Il me suggère quelques lieux à visiter, qui ne figurent pas dans la liste des dix tops incontournables sur un guide touristique.
Lorsqu'il se replonge dans la lecture, je me tourne vers le hublot. Regarder les nuages, rêver à partir des nuages... je ne m'en lasse jamais et surtout, ce que je ne veux pas du tout rater quand je voyage en avion, c'est suivre la descente de l'avion, les terres, les fleuves, les maisons, tout ce que l'on peut voir d'en haut. La magie de notre planète complètement et parfois magnifiquement chamboulée par les activités humaines. Heureusement que la nature n'a pas totalement disparu.
En tout cas, pour moi, le voyage découverte du Japon a déjà commencé, grâce à un voisin aimable.
Myosotis
_____
 
Dans l’avion direction le siège 86L
Déjà deux numéros qui ne sont pas 
Du tout mes chiffres porte-bonheur 
Et la compagnie Air Caraïbes n’a 
Pas mieux choisi de me mettre au fond
De l’avion, et forcément à côté des toilettes 
Ils ne sont pas intelligents. Certes je 
Suis en fauteuil, j’ai un handicap mais
Il ne faut pas pousser le bouchon trop loin 
Mais je déteste cette place, sans oublier 
La lettre L qui signifie Large
Pourquoi me mettre à l’endroit 
Où l’on ressent toutes les secousses 
Même avec ma ceinture dorsale 
Je crains vraiment que mon coccyx 
Ne soit en souffrance jusqu’à l’arrivée 
Bon, je me dis qu’avec une petite télé, 
Ça me fera penser à autre chose 
J’essaie néanmoins de relativiser 
Après tout, 
8h20 de vol ce n’est rien comparé à mon fémur que je me suis cassée étant petite…
L’avion commence à se remplir
Le stress monte, je transpire 
Une hôtesse s’approche de moi
Me regarde avec un sourire jusqu’aux oreilles et me demande :
« Est-ce que tout va bien ? »
Excédée par sa question,  je prends sur moi 
Je lui réponds les dents serrées :
« Oui madame ». 
Ça y est après 30 minutes d’attente, le personnel 
De bord ferme les portes. 
C’est parti, je me barre au soleil, 
Farniente, cocktail de noix de coco
Le sable fin me chatouillant les orteils
Je sens les réacteurs. Quinze minutes 
Plus tard,  le ballet des envies pressantes
Débutent, c’est la fin des haricots pour moi
Et pour ne rien arranger, la mamie 
À côté de moi  fait un malaise 
On n'est pas prêts d’arriver à destination. 
La moutarde me monte au nez
Bon, je décide d'utiliser mes dons de clown.
Elle se détend. Ouf, je l’ai échappé belle
Heureusement que j’ai vraiment besoin 
De repos. Après 8h20 de vol,
Je suis enfin sur le tarmac de l’aéroport 
Ca y est c’est les vacances 
Ciaooooooo tout le monde.
 
Speedy Kart
_____

 
Dans l'avion, direction le siège 86L, c'est ce que je redoutais j'ai peur d'aller vers mon siège, quelque soit le numéro d'ailleurs
Et si l'avion avait une panne, un moteur en feu, un train d'atterrissage qui ne sort pas où ne rentre pas à temps, une bombe, la soute mal fermée, des oiseaux qui se prennent dans le réacteur
Et ne venez pas me dire que c'est impossible car ça existe, il y a des précédents
Certains diront c'est plus sûr que la voiture
N'empêche dans un avion il y a beaucoup de monde, donc beaucoup de victimes potentielles
Pourquoi avoir dit oui pour le retour en avion depuis Béziers 
Mais si, tu verras il n'y a qu'une heure de vol jusqu'à Orly, bien entendu quand j'ai demandé à ma collègue si elle pouvait venir me chercher elle m'a dit oui tout de suite
Je n'avais plus d'excuses
Et voilà maintenant qu'une hôtesse s'approche de moi et me demande avec un beau sourire s' il y a quelqu'un près de moi
Je lui dit non et c'est là que j'aperçois un petit garçon qui se tient derrière elle
Non elle ne va pas oser, et bien si elle me demande si elle peut le faire asseoir près de moi, pour l'aider à mettre sa ceinture et l'enlever, lui mettre son gilet s'il a froid, en gros lui servir de nounou jusqu'à Paris
Puis-je lui refuser ce service ? c'est demandé si gentiment et le gamin est tellement souriant
Je m'entends répondre bien entendu
Et dans ma tête j'entends une autre phrase, tu es folle, comment tu vas aider ce gamin alors que toi même tu es morte de peur
Et l'hôtesse repart après m'avoir remerciée et expliqué qu'elle viendrait récupérer le gamin après l'atterrissage
A partir de ce moment un seul objectif ne pas laisser voir que j'ai peur
L'avion continue de se remplir et le petit bonhomme me dit, tu vas voir l'hôtesse elle va te proposer un bonbon, prends en un c'est pour ne pas avoir mal aux oreilles,
Et il ne va pas s'arrêter là dans ses explications, il m'explique que la dame va nous montrer les sorties de secours, à ce moment là je me sens de plus en plus paniquée, mais surtout ne pas lui montrer, et l'hôtesse fait ce qu'il m'a prédit
Et comme il était prévenant il me précise que l'avion va prendre de la vitesse et s'élever dans le ciel
Et voilà l'avion qui accélère et monte, petite prière silencieuse au cas où, mais la montée s'est bien passée, et hop un trou d'air je ferme les yeux, et mon cœur s'emballe
Bien sûr le petit l'a vu et me demande si j'ai eu très peur, je lui dis un peu !
J' en profite pour lui demander si c'est son premier vol, non c'est le cinquième vol
Ses parents vivent à Paris et les grands parents près de Béziers et qu'il aime l'avion, il s'appelle Jérémy et il a 5 ans
Avant que l'hôtesse ne vienne je lui avoue que c'était mon premier vol et que j'ai eu un peu peur mais qu'il m'avait bien aidée
Je lui remets sa ceinture et on parle encore un peu
Du coup je n'ai pas trop pensé à l'atterrissage
Au moment de descendre je lui fais un gros bisou, il l'a bien mérité, et je vois l'hôtesse qui vient le récupérer, c'était mon premier vol sous la protection d'un petit garçon de 5 ans qui était tout fier de m'avoir aidé à supporter cette épreuve, il sera toujours dans un petit coin de ma tête
Par la suite, je n'ai refait qu'un vol en avion, beaucoup plus long, direction la Thaïlande mais au moment d'embarquer j'ai pensé à Jérémy.
Aidapa
_____

🔸🔹🔸🔹🔸🔹🔸🔹

"Et qu'est-ce qu'on fait maintenant ?"

C'est Amenhotep, le jeune apprenti qui a osé poser cette question jugée des plus impertinentes par son honorable père. Il a esquivé de justesse une baffe sur son crâne rasé car le maître balance le revers de sa main droite aussi lestement que sa bouche crache des mots tueurs. En attendant la suite, le jeune ronchonne en lui-même :

 Pour relever mes erreurs, tu es champion.

« La règle est « œil » après « puce » excepté avant « mer ». La règle n'est pas longue comme tu dis, mais tellement stupide que je ne peux la retenir. Je sais, tu m'as déjà répété qu'aucune intelligence n'est requise pour apprendre par cœur une règle et l'appliquer.

Le jeune scribe, en formation chez son propre papa, n'en mène pas large. Pour dire la vérité, il en bave. D'abord, c'est connu, le métier est très prisé. Ne devient pas scribe qui le veut. En théorie, n'importe quel citoyen peut tenter sa chance à l'école des scribes, mais il est normal que le père veuille en faire profiter son fils. Devenir fonctionnaire, quel bel avenir !

Papa ne laisse pas Amenhotep gémir longtemps :

« Tu veux savoir ce que tu vas faire maintenant ? Va revoir toutes les règles d'orthographe et de conjugaison. Ensuite, je te ferai passer un test. Gare à toi si tu me déçois ! N'oublie pas de t'entraîner aussi sur les exercices comptables et les mathématiques. Espèce de crétin, je ne sais pas ce qui me retient de t'en flanquer tout de suite quelques-uns... »

Oh, Amenhotep ne se fait pas d'illusions, des coups, il en a reçu et il continuera d'en recevoir jusqu'au jour où il sera recruté comme scribe par le pharaon, dans quelques années, s'il tient le coup et endure les coups. En attendant, il se console en pensant que son nom après tout signifie « Amon est en paix ». Sois digne de ton nom Amenhotep ! Myosotis

_____

Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ? Cela fait des lustres qu’archéologues et égyptologues se penchent sur le tombeau d’Amékouille 7. Ils fouillent, ils fouillent mais ne trouvent presque rien. D’autres sont passés avant eux et que nenni, que nenni. Il n’y a plus grand-chose à se mettre sur le papyrus. Aujourd’hui, réfection du mur Est de l’enceinte, le seul qui reste à peu près intact de la pyramide. Armé de son stylet, de ses brosses et de son petit talent de dessinateur, Gaston doit déchiffrer des hiéroglyphes et même continuer, tellement il y en a peu.. Il ne comprend rien à l’écriture égyptienne et n’a aucune consigne précise..Les symboles qu’il voit…ne l’inspirent pas. Un œil, un serpent, un oiseau.. A l’aide crie-t-il à l’envi. Personne ne lui répond, l’équipe croit avoir déniché un orteil . De rage, Gaston jette tous ses instruments et hurle : - Eureka ! l’œil était dans la tombe et regardait Caïn…Devant une indifférence totale, le pauvre Gaston, furieux, quitte les lieux. Une caravane passe. Un petit tour de chameau, ça vous dit ? Marie Françoise

_____

- Et qu'est-ce qu'on fait maintenant ? questionna l'élève. 

- Vous révisez vos règles de grammaire et corrigez vos erreurs. Soignez un peu votre écriture : le serpent doit onduler davantage, mais ne pas se confondre avec la vague ! 

Suivra la leçon de numération arabe, le cours de langue vivante: latin ou grec, selon votre option. Puis le cours de sciences de la nature. A l'ordre du jour, le degré de venimosité des serpents que l'on rencontre dans l'Empire d'Egypte, et de l'utilisation des venins dans la composition des poisons. Vous êtes prié de préparer la leçon par la lecture préalable du récit biographique " Les mystères de Cléopâtre, dernière souveraine d'Egypte".

La deuxième partie de votre journée sera consacrée au sport: deux heures de préparation athlétique aux Jeux olympiques d'Athènes. Puis une heure de travaux pratiques afin de réaliser une maquette d'architecture au choix: pyramide, temple ou bibliothèque. Une leçon d'astrologie consacrée à Isis, clôturera cette journée. 

À vos papyrus ! Annie

_____

Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait?

- Comment oses-tu poser une telle question, ô toi scribe ignorant ! Par cette faute- ta faute-les forces du Mal vont triompher. Osiris se serait-il sacrifié pour rien ? Nous le pleurons tous. Nous serons orphelins tant que ton erreur perdurera. Peux-tu laisser sa mort impunie ? L'atmosphère de toute l'Egypte est devenue lugubre. Tout notre peuple terrestre est endeuillé. Osiris, roi du Monde Inférieur, te regarde du fond de ce sarcophage. Par cette faute, tu as abdiqué tes droits à ta vie dans l'au-delà. Jamais Horus n'acceptera de te guider vers le tribunal de justice ; jamais ton cœur ne sera pesé par la balance d'Hanubis.

Seules : ta patience et ton obstination t'aideront à trouver la solution. Et après, la vie divine t'appartiendra entièrement : ton âme pourra évoluer à travers le ciel, la terre et le Monde Inférieur; tu pourras naviguer dans la barque de Râ sur l'Océan Céleste, tu pourras visiter les étoiles, te transformer en fleur, en oiseau… Alors, corrige vite cette faute fatale!

Ta vie éternelle en dépend! Odette

_____

Et qu'est ce qu'on fait maintenant, ma valise a été détruite au Caire, par erreur

C'est n'importe quoi
On a bien entendu une explosion mais de là à penser que c'était ma valise
Au retour ça aurait été pire parce qu'il y aurait eu les souvenirs
Ce qui veut dire aussi qu'une valise pouvant contenir une bombe est éventuellement dans l'aéroport
Quand on a vu arriver la police et que les agents nous ont demandé de les suivre on a hésité une minute
Il y avait un interprète
Sorry, je connais très peu de mots anglais mais j'ai compris qu'on nous disait désolé mais pourquoi, telle était la question
Et un agent des douanes nous a expliqué que le robot a eu un bug et s'est trompé d'objectif
C'est bien beau tout ça mais je ai plus de vêtements, plus de produits de beauté, plus de médicaments
Heureusement mes papiers d'identité, l'appareil photo et le téléphone étaient dans mon sac à main
On s'en rappellera de l'Egypte
Pyramides, descente du Nil et plein d'excursions
Heureusement la valise de mon mari a été épargnée, je comprends pourquoi la mienne n'arrivait pas sur le  tourniquet
Je demande à ce qu'on nous amène à l'Ambassade de France, pour pouvoir faire les démarches  pour être indemnisés
Je dois me racheter une valise et surtout des vêtements parce qu'on va quand même visiter l'Egypte et aller à l'hôtel comme cela était prévu au programme
J'espère que nos problématiques vont s'arrêter là
Nous voici de retour à l'aéroport inutile de vous dire que nous ne sommes pas trop rassurés
Et après de retour à Roissy ce sera pareil jusqu'à ce que nous ayons récupéré les valises intactes
Demain nous avons rendez-vous à l'agence de voyages pour les démarches qui restent à faire
Finalement j'ai trouvé que l'Égypte n'était pas mal
Si on y revient j'éviterai la plongée sous marine à cause des requins, on ne sait jamais
Il ne faut pas trop chercher les problèmes. Aidapa 
 
_____
 
Et qu'est ce qu’on fait maintenant ?
Youhou,  tu es toujours là ?
Ici la terre, ici Toutankhamon
Abina debout à côté de son mari Amonet
Il est scotché et imperturbable 
Planté devant son mur essayant
De comprendre le message inscrit 
Sur ce bloc de béton. Autant dire une
Énigme. Sa pioche à la main
Il essaie de trouver une solution 
A son problème. Quelqu’un s’est
Introduit chez eux quelques jours auparavant 
Le soir, il découvre ces étranges 
Hiéroglyphes. Excédé par sa femme :
Abina, tu peux me rendre un service.
Oui mon chéri : « Boucle là, tu m’empêches 
De réfléchir et de penser ! »
Par la même occasion, descends-moi 
Une théière de thé à la menthe
Très bien, je retourne à mon ménage,
Maintenant à moi de jouer 
Après quelques heures, il finit par abandonner
Il remonte, sa femme le regarde 
Et finit par éclater de rire.
Vexé, il part se coucher.
Speedy Kart

 
🔸🔹🔸🔹🔸🔹🔸🔹
photo : Dan Piraro (Egypte) & ERC/DR( dans l'avion)

photo : Dan Piraro (Egypte) & ERC/DR( dans l'avion)

----------------------------------------------------

Le grain de sel de la 🐢 :
"toute faute serait une étourderie
tout anachronisme le bienvenu
tout est vrai, tout est fiction
l'écriture inclusive une bévue"
^^^^^^^^^^^^
atelier du 3 mars 2021

----------------------------------------------------

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article